Suivi de chantier : 5 conseils pour réussir un chantier

Vous souhaitez gérer un chantier de construction ? Vous voulez en savoir plus sur la façon de suivi de chantier ? Nous savons que c’est une opération aux multiples facettes.

Gérer le site et les personnes qui y entrent et en sortent, assurer la sécurité de toutes les personnes présentes, et garder le contrôle sur tout, de l’équipement aux accréditations des travailleurs, ne sont que quelques-uns des aspects clés à prendre en considération.

Nous avons établi nos 5 principaux conseils pour gérer avec succès un chantier de construction.

Suivi de chantier : comment gérer un projet de construction avec succès ?

1. L’organisation est la clé

Sur tout chantier de construction, il y a une pléthore d’équipements, d’outils, de matériel de sécurité. Ces éléments doivent être maintenus en place ou, s’ils doivent être déplacés, il faut en assurer le suivi. Qu’il s’agisse de cartes d’accès, d’outils ou d’équipements, les articles égarés sont le fléau de nombreux responsables de site.

Avant qu’un site ne soit mis en service, il est important de s’assurer que chaque objet a un endroit où il peut être rangé, que les entrepreneurs sont formés pour rendre les objets qu’ils prennent et qu’une méthode est mise en place pour savoir qui a pris quoi et qui doit le rendre.

Dans le cadre d’un suivi de chantier, vous pouvez étiqueter chaque élément que vous devez surveiller. Vous saurez quels objets sont là où ils sont censés être ou, s’ils ne le sont pas, vous saurez qui les a sortis en dernier, et vous pourrez les retrouver. 

2. Soyez intronisé

Vous avez des normes de santé et de sécurité, des codes de conduite, des notifications quotidiennes des dangers, des protocoles de site qui diffèrent des autres sites, des plans d’évacuation d’urgence. Vous devez non seulement veiller à ce que vos nouveaux travailleurs soient initiés à votre site, mais aussi à ce que des initiations continues aient lieu avec les travailleurs existants pour s’assurer qu’ils restent à jour et qu’ils reçoivent les dernières informations pour garantir leur sécurité.

Vous devez vous assurer que vous avez un système mis en place pour couvrir tous ces points, pour votre sécurité, celle de vos travailleurs et la responsabilité de votre entreprise.

Chaque fois que vos travailleurs se présentent sur votre site, vous pouvez vous assurer que tous les diagrammes d’évacuation, les accords de non-divulgation, les rapports sur les risques, etc. sont lus et reconnus comme ayant été vus par vos travailleurs avant qu’ils n’accèdent à votre site.

Cela signifie que vous pouvez mettre les points sur les i et les barres sur les t en matière de sécurité et d’initiation avant même que vos travailleurs ne mettent le pied sur le site. 

3. La sécurité avant tout

Avec la multitude d’outils et d’équipements utilisés sur les chantiers, il peut être trop facile pour un travailleur de prendre ou d’utiliser une pièce d’équipement pour laquelle il n’est pas qualifié. Pire encore, les entrepreneurs qui se présentent sur le chantier sans l’équipement de sécurité indispensable que chaque travailleur sur le chantier devrait avoir, ou dont il a besoin pour son rôle spécifique.

Pour réussir un projet de construction et pour atteindre les objectifs d’un suivi de chantier de point de vue sécurité, il est important de veiller à ce qu’aucun travailleur ne se rende sur le site sans l’accessoire de sécurité adéquat et que l’accès à l’équipement soit réservé aux personnes qualifiées.

4. Gérez votre chantier

Les chantiers de construction sont mouvementés. Vous devez savoir qui est sur le site à tout moment, mais vous devez aussi savoir qu’il ne s’agit pas d’un simple numéro, vous devez savoir qu’ils ne travaillent pas depuis trop longtemps (ou trop peu), qu’ils maîtrisent leur charge de travail et qu’ils ne sont pas soumis à une pression trop forte, ce qui peut entraîner des erreurs dévastatrices.

Vous devez savoir que votre personnel va bien, même lorsque vous ne pouvez pas être sur place, et une bonne communication est un moyen essentiel d’y parvenir.

Vous serez en mesure de vous assurer que tout le monde est sur le site, même lorsque vous n’êtes pas sur place, ce qui élimine les problèmes de travailleurs surchargés qui font le double du travail pour couvrir les absences. 

5. Employez des spécialistes et vérifiez les accréditations

Il y a certains travaux que vos ouvriers moyens ne peuvent tout simplement pas faire, et malgré le coût supplémentaire, le meilleur moyen de suivi de chantier et de s’assurer que votre travail se déroule comme vous le souhaitez est d’employer un spécialiste. 

Toutefois, comment être sûr que le spécialiste qui arrive sur place est bien celui dont vous avez besoin, surtout si vous faites appel à une autre entreprise ?

L’un des pires scénarios est de faire appel à un apprenti alors que l’on a besoin d’un professionnel qualifié. Comme les spécialistes et autres entrepreneurs sont souvent engagés à court terme pour des contrats spécifiques, la familiarité n’est pas nécessairement courante, ce qui permet aux apprentis de « remplacer » le spécialiste dont vous avez besoin. Il est important de toujours vérifier que les accréditations sont à jour et de s’assurer que tous les certificats correspondent à l’identification de la personne qui se présente.

Bien qu’il incombe à vos employés de s’assurer qu’ils possèdent les qualifications requises, il vous incombe également de confirmer leurs accréditations.

Un logiciel batiment conçu pour la gestion des visiteurs numériques automatise la vérification des qualifications en utilisant des webhooks. Il s’agit d’outils numériques qui fonctionnent en coulisse pour confirmer auprès des bureaux d’enregistrement que le travailleur qui demande l’accès à votre site possède bien l’accréditation requise pour effectuer le travail pour lequel il est là.

Lorsqu’un travailleur tente de s’enregistrer sur votre site sous une catégorie particulière d’entrepreneur, s’il ne répond pas aux critères que vous exigez ou si sa qualification a expiré, il ne pourra pas avoir accès à votre site et vous en serez informé.

Suivi de chantier – Foire Aux Questions (FAQ) 

Comment faire le suivi d’un chantier ?

Nous vous recommandons certains processus standard pour le contrôle et le suivi de chantier. 

  • Vérifier la portée et contrôler la portée : La vérification de la portée vient généralement après le contrôle de la qualité. Lorsque le livrable de votre projet est accepté à l’issue du contrôle qualité, il passe à l’étape de vérification de la portée. Votre client vérifiera si le produit livrable répond à l’ensemble des exigences et s’il est correct à ce stade, le produit livrable sera transféré sur le site du client. 
  • Maîtriser le calendrier et les coûts : Grâce à la gestion de la valeur acquise, vous devez contrôler le calendrier et les coûts de votre projet. 
  • Effectuer le contrôle de la qualité : Avant de livrer le produit au client, vous devez vérifier si vous livrez le produit avec la qualité requise par le client. 

Qui fait le suivi de chantier ?

Le suivi de chantier consiste à suivre toutes les mesures liées au projet, y compris les performances de l’équipe et la durée des tâches, à identifier les problèmes potentiels et à prendre les mesures correctives nécessaires pour garantir que le projet respecte la portée, le budget et les délais fixés. Ces missions sont généralement faites par des maîtres d’œuvre.

Pourquoi faire un suivi de chantier ?

Les métreurs et les chefs de projet ont de nombreuses responsabilités. Leurs fonctions ne se limitent pas à la visite d’un chantier de construction. Il est logique qu’ils gèrent les chantiers à distance, depuis leur bureau par exemple. Une approche de suivi de chantier et d’inspection de site de construction vise à :

  • Gagner du temps pour travailler sur d’autres projets importants
  • Détecter les problèmes potentiels avant qu’ils ne s’aggravent
  • Réduire au minimum les litiges 
  • Gérer les sous-traitants et les jalons
  • Communiquer efficacement avec toutes les parties prenantes
  • Réduire les frais de déplacement sur le site
  • La piste d’audit visuelle réduit les responsabilités 
  • Stimulation du moral des travailleurs de la construction
  • Vérification de l’achèvement des travaux : la liste des travaux à faire est moins pénible.
  • Confirmation des retards dus aux intempéries sur le chantier

Qu’est-ce que la gestion de chantier ?

La gestion de chantiers est la planification, la coordination et le contrôle global d’un processus de construction, du début à la fin. Les objectifs de la gestion de chantier sont de produire un projet qui répond aux exigences du client dans le respect du budget et du calendrier, et avec des risques, une qualité et une sécurité acceptables. 

Les gestionnaires de chantier gagnent souvent leur poste en prouvant qu’ils ont géré efficacement des projets de valeur similaire. Le développement de l’esprit d’équipe est essentiel pour leur réussite dans la gestion et le suivi de chantier. Il en résulte une construction de haute qualité avec une progression régulière et harmonieuse. 

Un bon personnel de construction évite la mauvaise gestion des matériaux de construction, le désordre sur le site du projet et les défauts de construction, ce qui permet d’éviter l’augmentation du coût total du projet.

Quelles sont les compétences d’un maître de chantier ?

Voici les compétences à chercher dans un profil de maître de chantier :

  • Compétences interpersonnelles.
  • Communication et motivation.
  • Organisation et délégation.
  • Planification prospective et réflexion stratégique.
  • Résolution de problèmes et prise de décision.
  • Sensibilité commerciale.
  • le mentorat.